Un premier événement d’information en sol gaspésien

Association des véhicules électriques du Québec

Frédéric Durand frederic.durand@tc.tc Publié le 18 octobre 2015

David Sylvestre, directeur régional – Gaspésie de l’Association des véhicules électriques du Québec.

©TC Media – Frédéric Durand

AUTOMOBILE. L’Association des véhicules électriques du Québec (AVÉQ) a tenu un premier événement d’information dans la région au Carrefour Baie-des-Chaleurs de New Richmond.

Au cours de l’activité, une soixantaine de personnes se sont rendues aux différents kiosques, et une trentaine ont effectué des essais routiers au volant de véhicules électriques. « Ça a très bien fonctionné. L’objectif premier était de donner de l’information, mais les essais routiers ont connu un bon succès. C’est un événement à refaire », indique David Sylvestre, directeur régional – Gaspésie de l’AVÉQ.

Selon lui, il reste du chemin à faire dans la région pour informer les gens, puisque la Gaspésie est en de peloton pour le nombre de véhicules électriques par habitant. Selon les derniers chiffres de la SAAQ, qui datent du printemps, il y avait 13 propriétaires de véhicules électriques en Gaspésie.

C’est important qu’on se dirige vers ça pour diminuer notre dépendance au pétrole.

David Sylvestre

Au cours des dernières années, le nombre de bornes de recharge sur le territoire est en croissance constante. Il y a actuellement 14 autour de la péninsule. Ces bornes permettent de faire le plein en l’espace de deux à quatre heures. Une borne de recharge rapide, permettant d’atteindre 80 % de recharge en moins de 30 minutes (ça ralentit au gré du « remplissage »), a été mise en fonction à Mont-Joli la semaine dernière. Un projet de 11 bornes similaires est en cours d’élaboration pour la région.

Le tour de la Gaspésie?

Comme la plupart des voitures électriques ont une autonomie de moins de 200 km, faire le tour de la Gaspésie requiert de la patience et de la planification. Cependant, avec l’augmentation du nombre de bornes de recharge et le dévouement de certains propriétaires qui prêtent la leur, c’est dorénavant chose possible.

Cet été, de nombreux électro-mobilistes ont visité la région, dont plusieurs en véhicule 100% électrique. Selon David Sylvestre, trois d’entre eux se sont arrêtés chez lui pour faire le plein. Il est l’un de cinq particuliers qui prêtent leur borne de recharge autour de la péninsule.

Malgré l’accès croissant au territoire, seulement deux concessionnaires offrent des véhicules électriques dans la région, soit A.P. Chevrolet de New Richmond et Chaleur Automobiles Ltée de Bonaventure. « Seulement deux concessionnaires sont accrédités pour vendre des véhicules électriques. Il faut avoir de l’équipement et une formation particuliers pour le faire. Ce ne sont pas tous les concessionnaires qui ont fait l’investissement », indique M. Sylvestre.

D’autres événements du genre devraient être organisés à compter de l’an prochain par l’AVÉQ.

Pour plus d'information: http://www.lechodelabaie.ca/actualites/national/2015/10/9/quebec-veut-100-000-vehicules-electriques-d-ici-2020.html

En manchette

Un premier événement d’information en sol gaspésien

Association des véhicules électriques du Québec

Frédéric Durand frederic.durand@tc.tc Publié le 18 octobre 2015

David Sylvestre, directeur régional – Gaspésie de l’Association des véhicules électriques du Québec.

©TC Media – Frédéric Durand


AUTOMOBILE. L’Association des véhicules électriques du Québec (AVÉQ) a tenu un premier événement d’information dans la région au Carrefour Baie-des-Chaleurs de New Richmond.

Au cours de l’activité, une soixantaine de personnes se sont rendues aux différents kiosques, et une trentaine ont effectué des essais routiers au volant de véhicules électriques. « Ça a très bien fonctionné. L’objectif premier était de donner de l’information, mais les essais routiers ont connu un bon succès. C’est un événement à refaire », indique David Sylvestre, directeur régional – Gaspésie de l’AVÉQ.

Selon lui, il reste du chemin à faire dans la région pour informer les gens, puisque la Gaspésie est en de peloton pour le nombre de véhicules électriques par habitant. Selon les derniers chiffres de la SAAQ, qui datent du printemps, il y avait 13 propriétaires de véhicules électriques en Gaspésie.

C’est important qu’on se dirige vers ça pour diminuer notre dépendance au pétrole.

David Sylvestre

Au cours des dernières années, le nombre de bornes de recharge sur le territoire est en croissance constante. Il y a actuellement 14 autour de la péninsule. Ces bornes permettent de faire le plein en l’espace de deux à quatre heures. Une borne de recharge rapide, permettant d’atteindre 80 % de recharge en moins de 30 minutes (ça ralentit au gré du « remplissage »), a été mise en fonction à Mont-Joli la semaine dernière. Un projet de 11 bornes similaires est en cours d’élaboration pour la région.

Le tour de la Gaspésie?

Comme la plupart des voitures électriques ont une autonomie de moins de 200 km, faire le tour de la Gaspésie requiert de la patience et de la planification. Cependant, avec l’augmentation du nombre de bornes de recharge et le dévouement de certains propriétaires qui prêtent la leur, c’est dorénavant chose possible.

Cet été, de nombreux électro-mobilistes ont visité la région, dont plusieurs en véhicule 100% électrique. Selon David Sylvestre, trois d’entre eux se sont arrêtés chez lui pour faire le plein. Il est l’un de cinq particuliers qui prêtent leur borne de recharge autour de la péninsule.

Malgré l’accès croissant au territoire, seulement deux concessionnaires offrent des véhicules électriques dans la région, soit A.P. Chevrolet de New Richmond et Chaleur Automobiles Ltée de Bonaventure. « Seulement deux concessionnaires sont accrédités pour vendre des véhicules électriques. Il faut avoir de l’équipement et une formation particuliers pour le faire. Ce ne sont pas tous les concessionnaires qui ont fait l’investissement », indique M. Sylvestre.

D’autres événements du genre devraient être organisés à compter de l’an prochain par l’AVÉQ.

Pour plus d'information: http://www.lechodelabaie.ca/actualites/national/2015/10/9/quebec-veut-100-000-vehicules-electriques-d-ici-2020.html