Un prix à « Science on tourne! » pour deux Gaspésiennes

Un prix à « Science on tourne! » pour deux Gaspésiennes

Amélie Lavoie et Marie-Pier Dufour sont accompagnées de Geneviève Gourde d'Hydro-Québec.

SCIENCE. Amélie Lavoie et Marie-Pier Dufour, étudiantes de première année en Sciences de la nature au campus de Carleton-sur-Mer du Cégep de la Gaspésie et des Îles, ont démontré leur savoir-faire et leur ingéniosité au concours Science on tourne!, en

Assorti d’une bourse de 1000$ remise par Hydro-Québec, ce prix récompense l’équipe qui a su le mieux respecter les critères de réduction, de réutilisation et de recyclage des matériaux, ainsi que l’énergie utilisée et la valorisation. « Nous avons remporté le prix Écoresponsabilité parce que nous avions le plus de matériaux recyclés sur notre bolide », mentionne Amélie Lavoie, originaire de Pointe-à-la-Croix.

En effet, leur robot fonctionne avec un vieux moteur de fenêtre d’automobile, est fabriqué en bois recyclé avec des morceaux de pvc, un bas de nylon, et de vieux engrenages d’imprimante, entre autres choses. Tout ce qu’il avait de neuf était les piles qui l’alimentaient. « Il y avait plusieurs mécanismes à penser. Les solutions sont venues au fur et à mesure qu’on avançait », note Marie-Pierre Dufour de Saint-François-d’Assise.

Cette année, le concours demandait de construire un engin autonome pouvant ramasser des balles de golf et les placer dans un contenant. À l’étape des qualifications, les Gaspésiennes ont terminé en dixième position parmi les 36 équipes en lice, en ramassant le nombre maximum de balles (22) en 17,3 minutes. « Nous avons fait un score parfait, mais notre bolide était plus lent », indique Amélie Lavoie.

Au campus de Carleton-sur-Mer, la participation au concours Science on tourne! fait partie du cursus du cours de Physique mécanique du professeur Patrice Quévillon. Huit équipes s’étaient donc affrontées, le 18 avril, à la finale locale.