Il revient se produire devant les siens

Il revient se produire devant les siens

Danny Robertson se réjouit de remonter sur scène à New Richmond.

Crédit photo : Courval

MUSIQUE. Danny Robertson sera de retour à New Richmond, le 28 octobre à 20 h à la Salle de spectacles Desjardins de New Richmond, pour le spectacle The Camera Eye, un hommage au groupe canadien Rush.

Danny Robertson joue de la batterie depuis sa jeunesse. Parti de la région depuis 1989, il revient toutefois en visite chaque été. Cette fois, c’est un nouveau feeling qui l’attend, alors qu’il remontera sur scène dans sa ville natale pour la première fois depuis longtemps. « Pour moi, c’est comme un rêve qui se réalise, de revenir jouer à New Richmond, à la Salle de spectacles. J’ai plein de chums qui vont être là », dit-il.

Dans sa jeunesse, le batteur jouait dans le groupe country de son père, Len Robertson et les Country Kings, qui se produisait à travers la péninsule. Aujourd’hui, il se décrit comme « drummer pigiste », alors qu’il joue avec sept groupes de musique de Québec et de Baie-Comeau.

Il joue depuis cinq ans avec Camera Eye. « J’écoute Rush depuis l’âge de 10 ans. Neil Peart [le batteur du groupe], est mon idole. C’est un des meilleurs drummers au monde. Mon drum est une réplique du sien », indique le New Richmondois d’origine.