Pourquoi aider sa communauté?

Pourquoi aider sa communauté?

Madame Julie-Sophie Tremblay

Tout simplement parce que l’on PEUT ! Il suffit de CHOISIR de faire du bien autour de soi et les idées abondent !

En mai dernier, après avoir pêché mon premier homard de la saison, j’étais alors attablée pour le déguster quand l’image du "panier pour les pauvres" (trop souvent vide, à mon avis) à la sortie des épiceries, me revint en tête.

Grande gourmande épicurienne que je suis… j’ai regardé mon homard, qui lui ne m’a pas rendu la pareille, mais m’a tout de même inspiré à lancer une levée de fonds sous le thème : "Un repas de homards accessible à tous !"

Avec mon idée toute juteuse, j’ai approché madame Cindy Delarosbil, coordonnatrice du Collectif Aliment-Terre, qui a été emballée par mon projet de solidarité.

Quelques heures après être sortie de son bureau, j’avais déjà amassé quelques centaines de dollars. N’ayant point tiré des leçons de l’Histoire, j’ai décidé de mener une bataille sur deux fronts, soit d’effectuer deux levées de fonds simultanément. De ce fait, l’après-midi venu, j’enfilais mes bottes de pêche pour retourner sur les quais de Port-Daniel et de St-Godefroi. Cette fois, par contre, pour demander du homard frais aux pêcheurs, qui m’offraient une partie de leur prise avec de grands sourires.

Au final, l’argent et les homards amassés ont été remis au Collectif Aliment-Terre de Paspébiac; organisme œuvrant à réduire la faim sur le territoire de Port-Daniel à St-Siméon.

De tout cœur, je remercie les pêcheurs, les commerçants et les particuliers de la région (et même jusqu’en Outaouais), d’avoir été plein de bonté et si généreux. Vos dons sont infiniment appréciés.

Je tiens aussi à souligner la gentillesse de monsieur Mario Roussy, contrôleur de Crustacés G Roussy Inc. de Port-Daniel et son équipe, d’avoir attroupé les homards. Un beau merci à madame Nancy Arbour et monsieur Gilles Leblanc, propriétaires du IGA à Paspébiac, pour les dons en nourriture et en alcool visant à couronner les gagnants des tirages. Enfin, l’impeccable collaboration de monsieur Donald Walker, pêcheur de Port-Daniel, a grandement facilité la récolte des homards.

Les gagnants du souper de homards sont monsieur Omer Delarosbil et son épouse Rita de Paspébiac. Parmi les pêcheurs, le gagnant est monsieur Jacques Larocque, capitaine du homardier La Maîtresse, accosté au quai de St-Godefroi.

Petite confidence : Ce qui m’a surpris de cette aventure de charité, est le nombre de gens qui m’ont remercié pour ma "belle initiative", en ajoutant qu’ils ne le feraient jamais eux-mêmes car "c’est trop de job !". Je ne suis toutefois pas de cet avis. D’ailleurs, je tends mon flambeau initiateur qui regorge de bonnes énergies et lance le défi à tous ceux qui lisent cet article, oui, oui, vous !

Ouvrir son cœur, tendre sa main et CHOISIR de faire du bien autour de soi, ça rapporte beaucoup plus que l’on puisse s’imaginer ! Mais… ne me croyez surtout pas sur parole : tentez l’expérience par vous-même !

Par manque de financement pour la 5e année de suite, le service de dépannage alimentaire du Collectif Aliment-Terre sera fermé durant neuf semaines. Pour la période estivale, le comptoir est fermé jusqu’au 29 août prochain. Entretemps, les gens eux, continuent d’avoir faim…

Pour faire un don en argent ou en aliments, veuillez communiquer avec le Collectif Aliment-Terre à l’adresse suivante : collectifalimentterre@hotmail.com

Julie-Sophie Tremblay