Plus de 11 000 $ pour deux organismes de la Baie-des-Chaleurs

Plus de 11 000 $ pour deux organismes de la Baie-des-Chaleurs

La maison des jeunes Le Reflet de Saint-Alphonse a reçu un montant de 5555 $.

Crédit photo : Gracieuseté

COMMUNAUTÉ. La tournée Fierté Desjardins était de passage en Gaspésie afin de remettre des bourses de 5555 $ à deux organismes de la région, soit Bouge pour que ça bouge de Carleton-sur-Mer et la maison des jeunes Le Reflet de Saint-Alphonse.

Un concours s’intitulant « Je fais partie du mouvement » s’est tenu au printemps 2017. Il s’adressait aux membres et employés de Desjardins, ainsi qu’aux organismes du milieu. Les participants devaient soumettre le nom d’un organisme coup de cœur en mentionnant en quoi celui-ci leur procure un sentiment de fierté. Plus de 2500 personnes de la région ont soumis la candidature d’un organisme, puis les lauréats ont été sélectionnés par un jury.

« Je trouve extraordinaire d’aider les organismes qui font la différence dans la vie des gens. Je trouve ça le fun de leur donner une tape dans le dos », commente la porte-parole de la campagne, Chantal Lacroix, qui a également prononcé deux conférences dans la région.

Deux organismes méritants

Bouge pour que ça Bouge a retenu l’attention du jury pour son travail dans la promotion de l’activité physique. En effet, les activités payantes pour adultes qu’offre l’organisme servent ensuite à offrir gratuitement des activités sportives aux élèves du primaire et du secondaire.

Avec son financement annuel régulier de près de 60 000 $, Bouge pour que ça Bouge peut offrir deux sessions de 10 semaines par année à l’école Antoine-Bernard, puis deux sessions de 6 à 8 semaines aux élèves de la 4e à la 6e année des écoles Bourg de Carleton et Saint-Donat de Maria. L’argent sert à défrayer le salaire des animateurs, la location de salles et d’équipement, et la gestion. Cet apport de 5555 $ amène un bonus. « C’Est vraiment trippant. Ça permet de payer environ une centaine d’heures de « bougeage » d’enfants, sans puiser dans notre budget régulier. On a les reins un peu plus forts », commente le coordonnateur de l’organisme, Jean-François Plourde.

La maison des jeunes Le Reflet de Saint-Alphonse en était à son deuxième cadeau de Desjardins cette année. « C’est vraiment notre année. Nous faisons des démarches pour nous relocaliser depuis des années. Après la fermeture de la caisse populaire, Desjardins nous a choisis comme projet porteur, et nous sommes devenus propriétaires du bâtiment, et avons reçu un montant de 25 000 $ », explique la coordonnatrice Hélène Cyr.

Le montant reçu avec le programme Fierté Desjardins permettra à l’organisme de rééquilibrer son budget après les dépenses encourues par le déménagement. « Ce qui m’a touchée le plus, c’est que ce prix coup de cœur vient de la communauté, ce sont des gens qui ont soumis notre candidature. On se sent vraiment bien soutenus par la communauté », ajoute Mme Cyr.

La maison des jeunes existe depuis 34 ans, et quelque 25 jeunes profitent de ses services. « Les jeunes s’impliquent beaucoup, et ils ont un sentiment d’appartenance assez fort », ajoute Mme Cyr.

La porte-parole Chantal Lacroix a fait du « bougeage » avec des élèves de l’école Bourg de Carleton-sur-Mer. (Photo L’Écho de la Baie – Frédéric Durand)