Patrimoine religieux : le statu quo n’est plus possible

Patrimoine religieux : le statu quo n’est plus possible

L'église de la communauté de Port-Daniel.

Crédit photo : Alain Lavoie

C’est sous le thème « Le Statu quo n’est plus possible » que se tiendra le Forum sur l’avenir du patrimoine religieux en Gaspésie et aux Îles, le 26 octobre 2018, du côté de l’Église de Grande-Rivière.

Un diagnostic réalisé en 2013 par le Diocèse de Gaspé faisait état de l’urgence de la situation, où les communautés locales doivent amorcer des réflexions collectives sur l’avenir de leur patrimoine religieux.

En plus, un sondage Segma réalisé en 2016 auprès de la population de la MRC du Rocher-Percé démontrait, entre autre, que le fort sentiment d’appartenance de la population à son patrimoine religieux pourrait être un vecteur de sauvegarde important.

Ces deux portraits seront présentés aux participants du forum et serviront d’assises à l’événement. En plus, les participants pourront prendre connaissance d’histoires inspirantes d’animation et de transformation du patrimoine religieux, ainsi que d’outils et ressources disponibles pour des projets citoyens. Finalement, un atelier de mise en action concertée viendra concrétiser les réflexions de la journée.

Entre 150 à 200 personnes sont attendues au Forum sur l’avenir du patrimoine religieux GÎM, de tous horizons : citoyens, paroissiens, élus, travailleurs, fonctionnaires, etc. La période d’inscription sera ouverte dès le début septembre.

Un merci spécial est adressé au comité organisateur : la Maison de la culture de Grande-Rivière, la MRC du Rocher-Percé, le Diocèse de Gaspé, la Table régionale de concertation du patrimoine religieux GÎM, la MRC de La Côte-de-Gaspé, Culture Gaspésie, le Conseil du patrimoine religieux du Québec et le ministère de la Culture et des communications.