Des nouveautés importantes pour la pêche au bar rayé dès le 15 juin prochain

Des nouveautés importantes pour la pêche au bar rayé dès le 15 juin prochain

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) a récemment procédé à la consultation de ses partenaires et des communautés autochtones concernées afin que de nouvelles modalités de pêche sportive au bar rayé soient adoptées pour la saison 2018. À l’issue de cette consultation, le Ministère annonce trois nouveautés importantes qui mettront en valeur cette activité.

Nouveautés réglementaires pour la saison de pêche du bar rayé en 2018

Considérant l’augmentation et la répartition de la population de bars rayés du sud du golfe du Saint-Laurent, le Ministère annonce l’entrée en vigueur des modalités suivantes dès le 15 juin :

  • L’autorisation de pêcher le bar rayé dans un plus grand secteur. Celui-ci correspond à la zone de pêche 21, à l’est d’une ligne reliant Forestville (à la hauteur de l’île Patte de lièvre) à Rimouski (à la hauteur de la pointe Santerre);
  • Dans le plan d’eau d’exception de la zone 1 correspondant au barachois de la rivière Malbaie (incluant les embouchures des rivières Beattie, Murphy et Portage) située au sud de la Gaspésie, il sera permis de garder ses prises en respectant toutefois les modalités de prise et de possession. Depuis 2013, la pêche y était permise avec remise à l’eau intégrale seulement. Les pêcheurs seront tenus de respecter les autres modalités de pêche en vigueur pour ce secteur qui est considéré comme rivière à saumon, notamment les heures de pêche;
  • Au cours de la saison, la limite de prise quotidienne et de possession dans les secteurs précédemment mentionnés est de trois bars rayés.

Les autres modalités particulières à la pêche au bar rayé concernant la gamme de taille exploitée, les engins de pêche obligatoires et la date de fin de la saison de pêche demeurent inchangées.

Pour tous les détails, notamment les modalités particulières aux embouchures de rivières à saumon, veuillez consulter la réglementation à la section « pêche » sur le site Web du Ministère.

Les propositions faites par le Ministère lors des consultations ont été accueillies favorablement et modifiées selon les préoccupations exprimées, tout en s’assurant de préserver l’espèce en fonction de sa population d’origine.

Rappelons que les bars rayés établis au Québec appartiennent à deux populations distinctes, soit celle du sud du golfe du Saint-Laurent, qui a connu une importante expansion démographique, et celle du fleuve Saint-Laurent, actuellement protégée par la Loi sur les espèces en péril du gouvernement du Canada. En conséquence, la pêche au bar rayé est interdite ailleurs que dans les secteurs de pêche mentionnés plus haut. Cette interdiction s’applique également à la rivière Saguenay.

Le Ministère effectue actuellement des études sur les bars rayés qui fréquentent la rivière Saguenay et la haute Côte-Nord, afin d’évaluer la possibilité d’y permettre la pêche récréative. Il est toutefois impossible d’évaluer présentement le moment où la pêche pourra y être autorisée.

L’intention de permettre la pêche aux bars rayés dans certaines rivières pour la saison 2019 a aussi fait l’objet de discussions lors de la consultation. Le Ministère compte y donner suite dans la prochaine année.