LM Wind Power Canada remporte trois prix lors du 6e Gala québécois de l’industrie éolienne

LM Wind Power Canada remporte trois prix lors du 6e Gala québécois de l’industrie éolienne

voici les différents gagnants lors de cette soirée.

Crédit photo : Magbag/Nergica

Le 6e Gala québécois de l’industrie éolienne a récompensé hier soir les organisations et les individus s’étant particulièrement illustrés dans le secteur éolien du Québec au cours des deux dernières années. L’événement se déroulait dans le cadre du 12e Colloque de l’industrie éolienne québécoise en présence de plus de 205 convives.

LM Wind Power Canada a remporté la palme dans la catégorie Entreprise manufacturière en raison de la croissance sans précédent qu’elle a connue. Pour répondre aux besoins de sa clientèle et réussir son expansion, l’entreprise a dû agrandir son usine de 40 % et embaucher 300 nouveaux travailleurs, portant ainsi son nombre d’employés à 475, le tout en quelques mois seulement.

Le manufacturier s’est également distingué dans la catégorie Exportation, grâce notamment à l’important contrat à long terme qu’il a décroché aux États-Unis en 2016. LM Wind Power Canada a augmenté sa production de pales de 400 % en 2017 et l’usine de Gaspé figure aujourd’hui parmi les leaders mondiaux au sein du groupe LM.

Pour couronner la soirée, l’équipe de LM Wind Power Canada est remontée sur scène pour recevoir le titre d’Entreprise de l’année.

Le prix Développeur de parc éolien a été décerné au Parc éolien Nicolas-Riou, fruit d’un partenariat public-privé entre la Régie intermunicipale de l’énergie du Bas-Saint-Laurent, la Régie intermunicipale de l’énergie Gaspésie–Îles et EDF Renouvelables. Cette fructueuse collaboration démontre la possibilité de mener à bien des projets d’envergure en conjuguant les intérêts des parties, maximisant ainsi les retombées sur les communautés. Le parc éolien Nicolas-Riou constitue le plus grand parc éolien communautaire au Canada et est un exemple d’innovation sociale en la matière.

L’entreprise EDF Renouvelables a été couronnée dans la catégorie Opération et maintenance de parc éolien. Déterminée à figurer parmi les plus importants producteurs d’énergie renouvelable au Canada, EDF Renouvelables compte huit parcs éoliens au Québec qui fournissent 1 227,6 mégawatts, soit 30 % de l’ensemble de la puissance éolienne installée au Québec. EDF Renouvelables se démarque notamment par ses travaux d’adaptation des technologies éoliennes au climat froid.

Le prix de la catégorie Entreprise de services a pour sa part été remis à PESCA Environnement. L’entreprise accompagne ses clients dans la réussite de leurs projets en les aidant à respecter les exigences environnementales. Au cours des deux dernières années, PESCA Environnement a réalisé plus de 25 suivis environnementaux dans le secteur éolien. Le rayonnement de son expertise s’est traduit en 2016 par la mise sur pied d’une équipe à Calgary, où l’entreprise a déjà participé à la réalisation de projets éoliens totalisant 600 mégawatts dans l’Ouest canadien.

C’est l’entreprise Technostrobe qui a mis la main sur le trophée dans la catégorie Innovation. Connaissant l’importance de l’acceptabilité sociale dans le développement des parcs éoliens, Technostrobe travaille à atténuer l’impact visuel du balisage lumineux pour ainsi offrir aux communautés locales un environnement plus paisible la nuit. L’entreprise a développé la nouvelle technologie LIDS qui réduit de façon significative l’intensité des balises lumineuses des éoliennes tout en assurant un balisage sécuritaire pour l’aviation. Sa nouvelle solution a été installée dans des parcs éoliens aux États-Unis et au Canada.

Dans la catégorie Personnalité de l’année, Eva Lotta Schmidt a retenu l’attention du jury. Gestionnaire du développement des affaires chez ENERCON, Mme Schmidt est également responsable des communications et des relations gouvernementales pour le Québec et les provinces maritimes au sein de l’entreprise. Cette femme dynamique et persévérante contribue, grâce à sa vaste expérience, à assurer une place importante à l’éolien dans la mise en oeuvre de la Politique énergétique 2016-2030 du gouvernement du Québec, en offrant la perspective globale d’un manufacturier ainsi que d’un fournisseur de services et d’entretien.

Un prix hommage décerné à Shaun Stanley

Le comité organisateur du Gala a également tenu à saluer à titre posthume la contribution à l’industrie éolienne de Shaun Stanley, l’un des propriétaires de l’entreprise. M. Stanley est décédé tragiquement en décembre dernier.

Les membres de l’industrie se souviendront de Shaun Stanley, cet homme enthousiaste, dynamique et chaleureux, comme d’un précurseur qui aura figuré parmi les premiers employés de Techéol et qui aura été le tout premier cordiste certifié en Gaspésie de même que le premier formateur de sauvetage en hauteur pour le Groupe Collegia. Il aura formé avec passion une grande partie des techniciens en maintenance d’éoliennes du Québec avant de lancer la firme Suspendem avec ses partenaires, laquelle se forgera une excellente réputation dès ses débuts. Le prix hommage a été remis à ses proches qui l’ont reçu au nom de la famille.

« Au nom du jury du Gala, je tiens à féliciter tous les finalistes et tous les gagnants qui, par leurs réalisations, contribuent à faire rayonner la filière éolienne québécoise ici et à l’étranger. Notre industrie est composée d’entreprises et d’individus passionnés qui ont à coeur le développement économique régional et québécois », a affirmé M. Frédéric Côté, directeur général de Nergica, organisation instigatrice du 6e Gala québécois de l’industrie éolienne.