Le rôle crucial de la FCSA

Le rôle crucial de la FCSA

La pêche au saumon est une activité prisée sur la rivière Bonaventure.

Je vous demande de prendre quelques instants et de penser à ce que représente le saumon atlantique pour le Québec. Le saumon fait partie de notre identité et il est étroitement lié à notre passé, notre présent et notre avenir. Bien longtemps avant l’arriv

Le Québec compte de nombreux camps de pêche au saumon situés dans les régions longeant la côte nord du golfe du Saint-Laurent et la Gaspésie, sur des rivières éloignées se déversant dans la baie Ungava jusqu’à des rivières situées en amont du fleuve St-Laurent comme la rivière Jacques-Cartier, près de la ville de Québec. Ces camps ont une longue histoire comme lieux d’accueil de pêcheurs au saumon du monde entier, transportés par hydravion et ensuite accompagnés de guides locaux poussant leurs canots à l’aide de perches vers des lieux retirés, loin de la vie trépidante qu’ils avaient laissée à l’autre bout du monde.

Combien de générations de Québécois équipés de leurs hautes bottes ont goûté à cette sensation de calme et de sérénité, à la satisfaction de cette mouche délicatement posée sur l’eau espérant une fraction de seconde qu’un saumon viendra mordre à l’hameçon et troubler leur tranquillité?

Compte tenu de la place que le saumon occupe dans notre histoire, notre mode de vie, notre économie et notre culture, en particulier en ce qui a trait aux Premières Nations, sa valeur est inestimable.

Le saumon subit des pressions énormes, notamment des pressions exercées par des facteurs environnementaux sur nos océans et nos rivières ainsi que par la surpêche commerciale internationale. Nous savons que les montaisons de saumons connaissent de bonnes et de mauvaises années, mais la tendance actuelle est inquiétante.

Vu l’importance du saumon et sa situation précaire, le travail de la Fondation pour la conservation du saumon atlantique (FCSA) est crucial.

La Fondation a été créée il y a près de 10 ans, lorsque le gouvernement du Canada a octroyé un fonds de dotation de 30 millions de dollars pour financer les efforts de conservation du saumon atlantique.

Avec l’aide de ses comités consultatifs composés de scientifiques, de biologistes et d’experts en conservation, la FCSA utilise les intérêts de ce fonds de dotation et les contributions de généreux donateurs pour financer des activités visant à protéger le saumon sauvage de l’Atlantique et son habitat dans les provinces de l’Atlantique et au Québec.  

Depuis 2008, la Fondation a accordé plus de 3,5 millions de dollars à plus de 200 projets. En 2015 seulement, nous avons distribué près de 1,1 million de dollars.

Les résultats sont considérables : rétablissement de près de 900 000 mètres carrés d’habitat du saumon et l’accès à près de 43 millions de mètres carrés d’habitat supplémentaires. De nombreux travaux différents sont effectués : nettoyage de cours d’eau, enlèvement d’embâcles et de barrages abandonnés, plantation d’arbres, réparation de ponceaux et de passes migratoires, enlèvement d’obstacles pour donner aux géniteurs l’accès aux parties supérieures d’un cours d’eau. La FCSA finance aussi des initiatives qui permettent de transmettre des connaissances aux jeunes au sujet de la conservation du saumon, de même que des projets de recherche de pointe sur la conservation du saumon ainsi que des Webinaires portant sur la conservation du saumon et le rétablissement de son habitat. Bientôt, la Fondation lancera une nouvelle application sur le Web, « Le carrefour du saumon ».

Au Québec, ces résultats sont en majeure partie obtenus grâce à des partenariats avec les organismes du milieu gestionnaires de la pêche au saumon, les organismes de bassin versant, les Premières Nations, les Universités, les municipalités, etc.. Dans l’est du Canada et au Québec, plus de 1 000 emplois ont été créés, grâce à ces projets principalement dans les régions rurales. En plus d’emplois rémunérateurs, 3 700 bénévoles ont consacré du temps et des efforts à ces différents projets.

Nous sommes fiers des résultats positifs que le soutien de la Fondation apporte ; toutefois, nous nous voyons encore obligés de refuser de nombreuses excellentes demandes, tout simplement parce que les fonds sont limités.

Mais nous sommes optimistes. Au début de l’année, la ministre fédérale des Pêches et Océans (MPO), Gail Shea, a créé un comité consultatif sur le saumon atlantique. Lors des séances des intervenants organisées dans l’ensemble des régions, des moyens ont été suggérés pour faire avancer les efforts en matière de conservation du saumon devenue une priorité gouvernementale.

Nous avons été ravis de présenter la Fondation devant le comité pour exprimer nos préoccupations, mais surtout pour suggérer des solutions aux problèmes de conservation du saumon. Nous avons fait valoir en particulier que la Fondation est une excellente façon de procéder pour attribuer tout nouveau financement du gouvernement fédéral, ce qui est tellement nécessaire pour la sauvegarde du célèbre saumon sauvage de l’Atlantique. La FCSA possède déjà ce mandat et a une infrastructure en place pour répondre à ces besoins.

Comme on peut le voir, les défis à venir sont considérables et les enjeux sont majeurs. Comment pouvez-vous aider ? Si vous êtes un pêcheur à la ligne, répondez à l’appel du ministre Lessard du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) concernant l’application des nouvelles modalités de gestion de la pêche sportive au saumon atlantique pour la saison 2015 au Québec. Vous vous adonnez à des activités de loisirs dans nos forêts et sur nos rivières? Pensez à la conservation de l’habitat, gérer vos déchets de façon responsable et circuler (VTT, etc.,) de manière à éviter d’endommager les berges de nos ruisseaux et rivières. Le plus petit ruisseau peut avoir une importance primordiale pour les saumons d’un bassin versant. Vous avez une entreprise, une ferme ou une usine qui est située en bordure d’un cours d’eau? Vous pouvez adopter des mesures pour atténuer les impacts de vos activités sur l’environnement et planifier attentivement tout projet d’expansion.

Grâce à votre appui, aux efforts du MFFP et du MPO de même que le soutien de la Fondation, le saumon atlantique, l’emblème des poissons combatifs nous donnera la chance de profiter encore longtemps de son caractère sauvage, de sa combativité auprès des pêcheurs, mais surtout de témoigner de notre responsabilisation quant à la bonne qualité de notre environnement.

Stephen Chase est directeur général de la Fondation pour la conservation du saumon atlantique (www.salmonconservation.com).