Guignolée : la population au rendez-vous

Guignolée : la population au rendez-vous

Quelque 600 bénévoles ont sillonné le territoire de la Baie-des-Chaleurs.

Crédit photo : Gracieuseté

GÉNÉROSITÉ. D’une année à l’autre, la générosité de la population de la Baie-des-Chaleurs ne se dément pas, ce qui s’illustre immanquablement lors de la traditionnelle Guignolée.

En effet, les montants et denrées amassés cette année devraient permettre aux trois Centres d’action bénévole (CAB) de la région de remettre un nombre similaire de paniers de Noël aux familles dans le besoin que l’an dernier. En 2016, ce sont 608 paniers de Noël qui avaient été remis dans la Baie-des-Chaleurs, soit plus de la moitié du nombre de paniers de la Gaspésie et des Îles. « La Baie-des-Chaleurs est reconnue comme une zone un peu mieux nantie, mais c’est aussi dû à la grande générosité des gens de la région », souligne le responsable des communications de l’événement, Régis Audet, directeur général du CAB Saint-Alphonse/Nouvelle.

Résultats

« Les gens sont généreux. L’an passé, en Gaspésie et aux Îles, c’est 133 000 $ qui ont été amassés en argent et en denrées. C’est beaucoup d’argent; c’est une grosse opération », indique Régis Audet. Il est difficile de comparer avec la récolte de cette année, puisqu’en plusieurs endroits, soit sur le territoire du CAB Saint-Siméon/Port-Daniel, de même qu’à Caplan et Saint-Alphonse, les bénévoles amassaient uniquement de l’argent. Ainsi, les « paniers de Noël » consisteront en un don en bons d’achats pour ces endroits.

« C’est beaucoup plus de travail d’organiser des paniers traditionnels. C’est plus essoufflant pour les bénévoles. C’est pour ça qu’à plusieurs endroits, ils remettent seulement de l’argent. Avec ça, les gens vont acheter ce qu’ils veulent; ça fait l’affaire des gens et des bénévoles. Pour nous, nous continuons avec les paniers traditionnels : nos bénévoles veulent ça de même », explique Régis Audet.

Pour le CAB L’Ascension/Escuminac, plus de 4000 $ ainsi que de nombreux dons de nourriture ont été amassés, soit un résultat similaire à celui de l’an dernier. À l’autre extrémité de la Baie-des-Chaleurs, le CAB Saint-Siméon/Port-Daniel a récolté environ 24 000 $ en argent, alors que l’année précédente, il avait amassé quelque 12 000 $ et des denrées alimentaires.

Au CAB Saint-Alphonse/Nouvelle, un montant de 30 813 $ a été amassé en plus de nombreuses denrées. Avec les commandites et l’argent qui continue de rentrer, Régis Audet avance qu’il pourrait atteindre les 38 000 $ cette année, contre près de 36 000 $ en 2016.

La valeur des paniers est d’environ 300 à 350 $ pour une famille de quatre personnes. Les livraisons devraient se faire autour du 19 décembre.

« C’est long à compiler, et en plus les dons continuent de rentrer après la Guignolée. Les gens peuvent continuer de donner dans les CAB et auprès des organismes qui gèrent la Guignolée dans leur secteur [liste en page 14 de L’Écho de la Baie du 22 novembre] jusqu’à la fin de la semaine prochaine », précise M. Audet.