Sections

Katherine Levac séduite par Carleton-sur-Mer


Publié le 12 juillet 2017

Dany Turcotte et Katherine Levac lors du tournage du dernier bloc, au barachois de Saint-Omer.

©Frédéric Durand

TÉLÉVISION. Carleton-sur-Mer a accueilli l’équipe de tournage de La petite séduction, les 10 et 11 juillet, avec comme invitée l’humoriste franco-ontarienne Katherine Levac.

« J’étais contente de revenir à Carleton-sur-Mer. Quand l’émission m’a contactée, je me sentais chanceuse d’être tombée sur cet endroit. Quand nous sommes arrivés, j’étais déjà séduite. C’est beau, le monde est fin. Ça m’étonnerait qu’il y ait une meilleure « séduction » que la mienne », commente la principale intéressée.

Pour l’animateur Dany Turcotte, après 12 saisons de l’émission, il dit toujours trouver le moyen de s’émerveiller sur ses lieux de tournage. « On voit vraiment la personnalité de chaque village, ça se démarque de place en place. En Gaspésie, il y a quand même toujours quelque chose de particulier. C’est un cliché, mais c’est vrai que les gens sont vraiment sympathiques », souligne-t-il.

Tournage

Le tournage de l’émission se fait en cinq blocs, différents les uns des autres. Lors du premier bloc, l’invitée a été amenée en tax-sea au phare, où un musée extérieur avait été mis en place, et où l’histoire de la municipalité lui a été racontée par le conteur Patrick Dubois. Le deuxième bloc consistait en une série d’épreuves sur le thème d’Harry Potter, puisque Mme Levac est fan de la série.

Pour le troisième bloc, le Mont St-Joseph et son oratoire était au programme. Le quatrième bloc se voulait une célébration du 28e anniversaire de naissance de l’humoriste, où plusieurs artistes locaux ont été invités pour lui présenter un numéro. « Mon show de fête était vraiment touchant. Ça a probablement été mon moment préféré. Les chansons, les jokes, chaque performance était bonne », commente Katherine Levac.

Le tournage s’est terminé avec une reprise de la collation des grades qu’elle avait ratée lors de sa graduation. Les spectateurs présents ont lancé dans les airs quelque 300 mortiers.

« C’est une belle vitrine pour Carleton-sur-Mer. Katherine Levac est très sympathique », souligne le maire Denis Henry, ne manquant pas d’ajouter que les équipes de bénévoles travaillent « sans bornes », depuis la fin de la semaine dernière, puisque la visite des bateaux a immédiatement précédé le tournage.