Une boutique mobile qui pourrait faire boule de neige

Une boutique mobile qui pourrait faire boule de neige

Anouck Goulet accueille les visiteurs dans sa boutique mobile.

Crédit photo : Benoît Daoust

ARTS. Inspirée par le concept de boutiques mobiles qui existent ailleurs dans le monde, l’artiste peintre Anouck Goulet a décidé d’en construire une pour la saison estivale.

« Dans beaucoup d’autres pays, les artisans fonctionnent comme ça. Le but était d’éviter de monter mon kiosque un peu partout, et aussi d’aller vers les gens, ce qui est plus dans mon esprit de liberté totale, un peu gypsy », souligne l’artiste.

La réception a été très bonne pour cette première boutique mobile constituée dans une roulotte de chasse. « Le monde trippe. Les clients aiment aller magasiner là-dedans. Il y a beaucoup d’artisans qui veulent s’en faire une pour l’année prochaine », explique-t-elle.

Artiste peintre professionnelle depuis maintenant huit ans, Anouck Goulet est revenue dans la région il y a à peine plus d’un an. Ses toiles originales sont en vente dans des galeries à travers le Canada. Ce sont donc des produits dérivés inspirés de ses œuvres qu’elle vend dans son atelier mobile : petites reproductions, sacs, bijoux, cartes de souhaits, signets, étuis, et un cahier à colorier qui est présentement en impression et devrait être disponible sous peu.

Des produits dérivés de ses œuvres sont offerts à la boutique. (Photo Benoît Daoust)

Moins facile que prévu

L’achat et la réfection de la roulotte de chasse a été une entreprise plus longue et plus onéreuse que prévu. En effet, la pourriture avait élu domicile dans le véhicule. « Je l’ai payée assez cher, mais elle était toute pourrie. J’ai dû mettre trois fois le prix pour la mettre en état », indique-t-elle.

Quelque 3000 $ plus tard, la boutique mobile était prête à prendre la route. « Je voulais la sortir au début de l’été, mais finalement ça fait environ trois semaines que j’ai pu le faire », dit-elle. Elle a pu être présente au Marché public de New Richmond et aux Régates Écovoile, notamment. Elle devrait participer à quelques marchés publics d’ici la fin de l’été, et au festival La Virée.