Aide alimentaire dans les écoles : Gaétan Lelièvre ne lâche pas le morceau


Publié le 9 juin 2017

Gaétan Lelièvre affirme que plus de 70% des écoles de l’Île de Montréal, dont notamment celles de Westmount, ont maintenant accès à l'aide alimentaire alors que ce sont 5% des écoles gaspésiennes qui y ont droit.

©Photo Gracieuseté

Gaétan Lelièvre ne décolère pas et trouve inacceptable la réponse fournie par le ministre de l'Éducation quant aux coupures dans le soutien alimentaire dans trois écoles de sa circonscription, qualifiant même le ministère de « déconnecté de la réalité des régions. »

Questionné sur le sujet plus tôt cette semaine lors de la période de questions à l'Assemblée nationale, le ministre Proulx, également responsable de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, a indiqué qu'effectivement, certains indices ont été revus et certaines écoles ne s'y retrouvent plus en raison des révisions.

« Mais là où il y a eu une correction la plus importante, c'est qu'en soutenant d'abord et avant tout nos écoles défavorisées 9 et 10, on cesse de financer par accident ou pour toutes sortes de raisons des écoles qui étaient favorisées. » Les écoles 9 et 10 font référence aux 20% les plus défavorisées de la province. Lorsqu'une école en fait partie, cela lui donne droit à l'aide alimentaire.

Le ministre de l'Éducation et responsable de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, Sébastien Proulx.
Photo TC Media - Mario Beauregard

Implicitement, c'est donc dire que la Commission scolaire des Chic-Chocs a été financée par accident, puisque les nouveaux calculs font en sorte qu'elle recevra non plus 33 090$, mais bien 5 269$. Toute l'aide pour les écoles de Sainte-Anne-des-Monts, de Saint-Maxime-du-Mont-Louis et de Murdochville passera ainsi à la trappe. « L’accident selon moi, ce sont les nombreux programmes gouvernementaux qui ne répondent pas aux réalités des régions comme la nôtre, argue le député de Gaspé. Lorsqu’on me répond que ces écoles qui accueillent les enfants des municipalités les plus dévitalisées du Québec ont été financées par accident pendant 15 ans et que maintenant l’argent est investi là où c’est nécessaire, je trouve ça inacceptable. Le ministre mentionne également être ouvert aux contributions d’organismes du milieu. Je regrette, mais ce n’est pas aux communautés dévitalisées de compenser les lacunes d’un programme gouvernemental inadapté à la réalité des régions. »

Il faut rappeler que dans les faits, la somme totale offerte par Québec pour l'aide alimentaire à travers la province est de 7,7 millions de dollars en 2017-2018. Cette somme n'a pas diminué. D'ailleurs, plus de 62 400 élèves pourront profiter de cette aide, tout comme l'an dernier. C'est que le Ministère a procédé en 2015-2016 à une mise à jour du classement des écoles en fonction de l'indice du seuil de faible revenu et de leur effectif scolaire réel, avec les conséquences que l'on connaît maintenant, ce que déplore encore une fois Gaétan Lelièvre.

« Je constate que plus de 70% des écoles de l’Île de Montréal, dont notamment celles de Westmount, y ont maintenant accès alors que ce sont 5% des écoles gaspésiennes qui y ont droit. Je demande au ministre d’user de son gros bon sens et de faire en sorte que les enfants qui avaient droit à l’aide alimentaire puissent encore compter sur ce soutien minimal en septembre, soit par une bonification du programme ou par d’autres mesures compensatoires. C’est un non-sens que ce programme de soutien aux enfants soit quasiment absent de la région la plus dévitalisée du Québec. »

Rappelons que depuis longtemps, les établissements scolaires offrent des collations aux élèves. Il peut s'agir de fruits ou de berlingots de lait offerts en classe pendant la pause-santé ou encore un panier de pommes mis à la disposition des jeunes dans la salle commune.

Depuis longtemps, les établissements scolaires offrent des collations aux élèves. Il peut s'agir de fruits ou de berlingots de lait offerts en classe pendant la pause-santé ou encore un panier de pommes mis à la disposition des jeunes dans la salle commune.

©Photo depositphotos.com / Mediaphotos