Sections

Ouverture de la Coop de solidarité à Saint-François-d’Assise


Publié le 17 juillet 2017

La Coop de solidarité de Saint-François-d’Assise pourrait être un commerce permanent.

©L’Écho de la Baie – Frédéric Durand

COMMERCE. Un peu plus d’un mois après l’incendie qui a ravagé l’épicerie de l’endroit, la mobilisation de la communauté de Saint-François-d’Assise a permis d’ouvrir un dépanneur.

Celui-ci est opéré par l’organisme sans but lucratif Coop de solidarité. Ouvert depuis le 6 juillet, il aurait coûté entre 90 000 et 100 000 $ à mettre sur pied. « Nous avons reçu de l’aide de citoyens, de la MRC et du député Sylvain Roy. Nous attendons des nouvelles du gouvernement », explique le maire Ghislain Michaud.

Le propriétaire du bâtiment l’a prêté pour une durée d’un an, et l’organisation aura ensuite la possibilité de l’acheter. En effet, il est fort possible que le commerce devienne permanent. « Présentement, on pense que ce sera permanent. À moins d’un revirement, ce sera le cas », ajoute M. Michaud.

Pour l’instant, l’épicerie offre de tout, sauf de la viande, qui pourrait arriver plus tard. « On a pas mal de tout. Nous sommes contents, ça vire très bien. C’est un soulagement pour tout le monde. Je pense que les gens apprécient », résume le maire.