Sections

Grands voiliers : un achalandage qui dépasse les attentes


Publié le 12 juillet 2017

Le When and If, est un voilier américain à deux mâts, construit en 1939, d’une longueur de 22 m, qui compte à son bord près d’une vingtaine de marins.

©Frédéric Durand

ATTRAITS. Le passage de deux grands voiliers à Carleton-sur-Mer a su attirer les curieux au cours du weekend, alors que 6500 personnes se sont déplacées sur le quai pour voir ces impressionnants bateaux.

Le bilan est inattendu pour le comité organisateur, qui s’attendait à environ 3000 visiteurs. « On est bien contents, on visait 1000 visiteurs par jour. Ça fait partie des événements majeurs des célébrations du 250e. Les grands voiliers, c’est un attrait depuis le début, les gens étaient très curieux de voir ça. Les bénévoles et les organisateurs ont fait un excellent travail et tout s’est très bien déroulé dans une atmosphère festive », indique Catherine Miousse, coordonnatrice du 250e.

À ce nombre s’ajoutent les participants aux activités qui se sont déroulées à la marina, les plaisanciers sur le plan d’eau et les spectateurs installés à la pointe Tracadigash et au camping municipal.

Les deux voiliers en question sont le When and If, un voilier américain à deux mâts construit en 1939, d’une longueur de 22 m, qui compte à son bord près d’une vingtaine de marins, et le Blue Clipper, un navire à trois mats de 49 m provenant de Grande-Bretagne, qui navigue généralement avec 35 personnes à son bord, dont 16 à 17 apprentis.

En plus de la visite gratuite du Blue Clipper et du When and If, le quai était animé de chants marins, d’accordéon, d’échassiers, de contes et légendes et de maquillage. Les soirées du vendredi et du samedi se sont conclues avec un cocktail dînatoire sur le pont du Blue Clipper.